Les étapes à suivre pour installer une clôture de bois dans son jardin

La mise en place d’une clôture en bois est à la portée des bricoleurs amateurs. Procéder méthodiquement en suivant des étapes facilite le travail.

La clôture constitue une caractéristique déterminante de l’aménagement paysager pour les maisons, car celle-ci peut être à la fois pratiques et élégantes. Une clôture en bois est un excellent moyen de garder les enfants et les animaux domestiques confinés, mais la structure peut aussi compléter l’apparence extérieure de la maison. La barrière est en mesure de rendre votre cour plus attrayante. Dans le même temps, les clôtures peuvent protéger certaines caractéristiques disgracieuses à proximité de votre ligne de vue. C’est une solution gagnant-gagnant pour les propriétaires.

Avant de commencer votre installation, jetez un œil à cette liste d’outils et de matériaux dont vous aurez besoin pour ajouter une clôture à votre cour :

  • Piquets de cour
  • Chaîne
  • Niveau
  • Marteau
  • Pelleteuse de poteau
  • Gravier
  • Clous ou vis
  • Bois de construction
  • Teinture ou peinture

Étape 1 : Déterminer la taille ou le format

Avant d’obtenir votre bois, vous devrez déterminer la taille de votre clôture. Pour ce faire, tracez votre clôture en plaçant de petits piquets dans le sol. Exécutez une corde tendue le long des piquets, en l’attachant aux coins. Mesurez la longueur de votre clôture le long de chaque bord. Laissez les piquets et la ficelle en place pour vous guider lors de l’installation de la clôture.

Étape 2 : Acheter le bois

Toutes les clôtures en bois ne doivent pas nécessairement se ressembler. Il existe de nombreuses façons d’ajouter votre touche personnelle à votre clôture en bois. Voici quelques styles à considérer lors de l’achat du bois pour votre nouvelle clôture en bois :

  • Forme du poteau : l’ajout de poteaux carrés ou ronds le long de votre clôture brise le look monotone et ajoute une touche élégante.
  • Espacement : pour plus d’intimité, optez pour une clôture haute et solide. Si vous ne souhaitez pas bloquer la vue, choisissez des panneaux de clôture comportant des pièces espacées ou une clôture plus courte.
  • Style de panneau : Certains panneaux de clôture sont très simples et traditionnels, tandis que d’autres ont des fioritures amusantes au sommet ou d’autres touches stylistiques.

En gardant ces considérations à l’esprit, déterminez le nombre de panneaux et de poteaux de clôture dont vous aurez besoin. Les panneaux ont souvent une longueur de 180 ou 240 cm, vous devrez donc déterminer combien il en faut de chaque côté de la clôture.

Étape 3 : Installer les piquets

En fonction de la taille de vos panneaux de clôture, déterminez où vous devrez installer des poteaux le long de la ligne de clôture. Ensuite, utilisez la pelle pour trou de poteau pour créer un trou d’environ 15 cm plus profond que nécessaire – environ un tiers du poteau doit être dans le sol. Gardez à l’esprit que les poteaux d’angle et les poteaux de porte doivent être placés à environ 15 cm de plus que les poteaux de ligne.

Remplissez chacun de ces trous avec 15 cm de gravier. Ensuite, insérez les poteaux en commençant par les coins. Utilisez un niveau pour vous assurer que chaque poteau est correctement aligné. Renforcez les poteaux pour les garder droits lors de l’installation. Remplissez les trous avec du béton pour les mettre en place. Attendez un à deux jours avant de passer à l’étape suivante.

Étape 4 : Fixer les panneaux de clôture

Alignez les panneaux entre les poteaux, en utilisant le niveau pour vous guider. Clouez ou vissez chaque panneau aux poteaux, en les fixant à travers les rails supérieur et inférieur du panneau.

Si vous devez attacher deux panneaux sans poteau entre les deux, assurez-vous d’ajouter un taquet d’au moins trois pieds de long sur les rails où ils sont joints. Cela fournit une assistance supplémentaire lorsqu’un piquet ne peut pas être installé dans certaines zones.

Étape 6 : La finition

Vous pouvez laisser le bois tel quel pour un aspect plus naturel ou appliquer une teinture pour l’assombrir et souligner le grain du bois. Vous pouvez également ajouter de la peinture pour correspondre ou compléter l’extérieur de votre maison. Vous pouvez également envisager d’ajouter un mastic d’étanchéité pour empêcher l’humidité et la pluie de pénétrer dans le bois. Vous pouvez également ajouter des fonctionnalités ornementales à ce stade, telles que des capuchons de poteau.