Quel matériau choisir pour une barrière piscine ?

Tous ceux qui disposent d’une piscine chez eux savent déjà que, pour pouvoir effectuer une utilisation sécurisée, il est indispensable de recourir à une barrière de piscine. Cet équipement permet en effet de protéger le bassin de piscine et de vous mettre en accord avec la loi. C’est la raison pour laquelle il convient de la choisir efficacement. Et notamment, c’est le matériau qu’il faudra pendre le temps de bien choisir. Voici comment procéder.

Les caractéristiques d’une barrière de piscine

Puisqu’il s’agit avant tout d’une protection, elle se doit de respecter les conditions de sécurité qui l’encadrent. Elle entoure la piscine et permet d’éviter l’accès des enfants ou des animaux à la structure. Mais comme il s’agit également d’un élément de décoration, il est possible de trouver plusieurs modèles différents sur le marché.

Pour le matériau, vous avez le choix entre le bois, l’aluminium, le PVC, le verre, le plastique, etc. Pour la protection, il peut y avoir nombre de types de fixation. Elle peut donc être fixe et scellée au sol pour qu’elle ne se décolle jamais. Elle peut également être amovible et peut être démontée et montée selon les besoins. Il est également possible de trouver une protection escamotable qui est dotée d’un système manuel ou automatique. Ce système permet de baisser ou de remonter la barrière en début et en fin d’utilisation de la piscine.

La barrière de piscine peut prendre la couleur qui convient à vos préférences. Et la finition se décline également en fonction des demandes des clients. Pour le prix, tout dépend de la qualité et de l’esthétique de la barrière de piscine.

Comment choisir le matériau ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, vous pouvez parfaitement choisir le matériau capable de répondre à vos besoins.

Le bois est préféré pour son côté naturel authentique. Il est capable de vous offrir un niveau de solidité très élevé. Pour ceux qui ont une décoration naturelle ou scandinave, c’est le matériau idéal. Seulement, pour pouvoir utiliser une barrière de piscine en bois, vous devez être en mesure de réaliser régulièrement un entretien parce que ce matériau requiert un certain niveau d’entretien. En outre, le fer forgé est également un matériau très pratique pour la construction d’une barrière de piscine. Il est à la fois solide et esthétique parce qu’il s’agit de la première matière pour les fabrications d’art. Cela donnera du caché à votre jardin et à votre piscine grâce à son style atypique. Mais comme pour le cas du bois, il doit être bien entretenu pour éviter les cas de rouille. Vous devez donc appliquer un produit spécial sur le fer au cours de son utilisation et avant la fabrication de la structure.

Par ailleurs, pour ceux qui ont une décoration moderne chez eux, c’est vers l’aluminium et le verre qu’il faudra se tourner. Ces deux matériaux sont dotés d’une grande résistance et d’une grande esthétique. Et il est tout à fait possible de les combiner. Et si cela ne vous convient pas, il y a encore le PVC qui assure aussi une sécurité parfaite.

Les différentes étapes d’installation des barrières de jardin

Mettre en place une barrière de jardin peut aider largement à mieux distinguer celle-ci du reste de votre propriété. Il se trouve plusieurs étapes qu’il vous faut suivre si vous souhaitez faire la mise en place d’une barrière autour de votre jardin.

Quels outils et matériaux ?

Pour bien réussir la fabrication et la mise en place de votre barrière de jardin, il faut vous munir de plusieurs outils. Ici, entre autres, il est nécessaire de disposer d’une scie sauteuse, d’une perceuse visseuse, et d’un niveau à bulle. Le tout est essentiellement fait en bois, donc vous devez faire l’acquisition d’écharpes qui vous serviront de base pour faire les lames de votre clôture de jardin, et il faut également des traverses. Il est également requis de faire l’acquisition de petits accessoires divers, comme les travées, mais aussi les loquets, et bien d’autres qui permettront de finaliser le tout. Les achats à faire dépendent essentiellement des plans dressés et du devis.

Fabriquer la clôture

Vous devez vous baser sur des plans qui indiquent les différentes parties de votre clôture. En outre, ceux-ci aident à identifier le tracé que devra suivre la clôture ainsi que le futur emplacement des vantaux du portail. Prenez les écharpes de bois de 2,3 m et découpez-les de manière à avoir des lames de taille égales de 90 cm. Il faut placer des traverses un peu en haut de la base et légèrement en bas de la partie arrondie. Pour arrondir les extrémités des lames, vous devez vous aider de la scie sauteuse, et il ne faut pas oublier de faire attention avec cet outil.

Le portail et les accessoires

Pour le portail, il est nécessaire de bien faire la construction des vantaux en suivant bien la notice. Sa forme ressemble à celle de la clôture elle-même, à la différence près que les traverses ne seront pas excessivement longues. Découpez les traverses aux dimensions souhaitées, puis faites la mise en place des éléments comme les travées, puis les joints qui vont relier ces éléments de votre clôture à cette dernière. Il faut également prévoir un loquet ou un verrou pour permettre à votre portail de clôture de se fermer quand cela est nécessaire. Une fois le tout en main, on peut commencer la pose.

Mettre le tout en place

La clôture est maintenue en position debout par des poteaux qui ne sont pas implantés de manière définitive dans le sol, mais qui à la place, vont juste se positionner sur des ancres. Cela fait que vous n’aurez aucun souci à déplacer la clôture au besoin. Vérifiez que le tout est bien plat et qu’il n’y ait pas de pentes. Les vantaux sont les premiers éléments à poser, et vous placez le reste de la clôture par la suite. Une fois que c’est fait, vous pouvez utiliser des vis pour fixer les poteaux de votre barrière de jardin aux ancres présentes dans le sol. Vous pouvez par la suite peindre le tout comme vous le souhaitez, et appliquer des produits qui vont protéger le bois.

L’importance de l’installation de barrières de piscine

On ne sait jamais à quel moment les accidents peuvent se produire. De ce fait, il est vivement plus pratique de prévenir avant de guérir. Sur une piscine, les glissades se produisent assez souvent si le bassin n’est pas convenablement sécurisé. Il est donc important de trouver des équipements qui peuvent assurer la sécurité de tout le monde, et ce, à tout moment lorsqu’on utilise une piscine. À quel moment installer une barrière de piscine ? On répond à votre question dans cet article.

Le but de l’installation de barrières de piscine

Parce que c’est la loi qui l’oblige, la mise en place de barrières de piscine sur caque bassin devient une évidence pour tous les utilisateurs. Que ce soit des particuliers qui disposent d’une piscine dans leurs résidences ou bien des professionnels qui font usage des piscines publiques, ils se doivent d’utiliser une barrière à chaque utilisation.

En effet, les barrières de piscine sont des installations qui optimisent la sécurité de chaque personne qui utilise une piscine, à la maison ou dans les places publiques. Elles sont mises en place pour éviter les accidents de noyade surtout pour les jeunes de bas âges. Il est bon de souligner que la barrière de protection de piscine est l’une des 4 installations qui améliorent la sécurité de caque utilisateur qui évite les risques de noyade d’où la notion d’obligation.

Barrières de piscine selon les normes

Comme on vient de mentionner un peu plus haut, l’installation de barrières de piscine est imposée par la loi. Si vous ne disposez pas d’une telle installation sur votre piscine, vous risquez de payer une amende qui peut aller jusqu’à 45 000 €. Pour ce qui est de la norme à suivre pour la pose de barrières de piscine, vous devez suivre la norme NFP 90-306. Elle indique que les barrières de protection de piscine doivent être infranchissables surtout pour un enfant moins de 5 ans. De ce fait, la barrière doit avoir une hauteur de 1.10 m au dessus du point d’appui le plus haut de votre bassin.

Toujours sur les normes de barrières de piscine, il faut aussi que la clôture de sécurité et le système de verrouillage résistent à toutes les agressions comme les actions d’un enfant (sans provoquer de blessure). En prenant en compte cette norme, vous pouvez être certain que les utilisateurs de votre piscine ne s’exposent pas aux dangers.

Le choix d’une barrière de piscine

Il existe différents types de barrières de piscine. Dans la liste, on y trouve la barrière de piscine amovible ainsi que le modèle de barrière fixe. Pour les modèles amovibles, ils sont démontables et permettent de libérer le contour de votre piscine en cas de besoin. La barrière de piscine fixe quant à elle est solide donc ne peut pas se détacher de votre bassin. Ainsi, elle offre plus de protection pour les utilisateurs surtout pour les enfants de bas âges qui veulent se baigner. Si possible, opter pour les modèles de barrières fixes, ils sont plus fiables.

Qui contacter pour la pose d’une barrière d’escalier ?

La mise en place d’une barrière d’escalier permet de minimiser les risques de chute au niveau de cette structure. La barrière est généralement utilisée par les ménages qui ont des enfants en bas âge, des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées. Mais elle est également installée dans les locaux commerciaux où les flux de visiteurs ne peuvent pas toujours être maitrisés. Ce qui implique que l’installation doit être réalisée par un professionnel capable de respecter les normes qui encadrent ce genre d’élément de sécurité. Voyons qui peut effectuer cette mission.

La barrière d’escalier : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une structure placée sur le rebord des escaliers comme pour le cas des rampes et du garde-corps. Cette pièce est donc à la fois un élément de sécurité et de décoration pour l’escalier. Son installation est fortement recommandée si vous avez des enfants en bas âge dans la maison, mais c’est aussi le cas pour les séniors et les personnes à mobilité réduite. Sa présence permet d’accroitre le niveau de sécurité lors de la montée et de la descente. Le risque de danger est donc considérablement limité et l’utilisation de l’escalier devient plus confortable.

Actuellement, il existe nombre de types de barrières d’escalier, mais c’est en fonction de vos besoins que vous devez choisir la vôtre. Ce qui implique que vous devez élaborer des critères de choix stricts avant de procéder à l’achat. Toutefois, il est possible de faire une demande de barrière d’escalier sur mesure si les modèles vendus sur le commerce ne conviennent pas à votre situation.

La présence de normes

Comme pour le cas de tous les éléments constituant un escalier, la barrière est également soumise à des normes très strictes. Effectivement, puisqu’il s’agit d’une structure dont le rôle principal est d’établir la sécurité, les règles à respecter pour son installation sont nombreuses. C’est justement la raison pour laquelle l’intervention d’un professionnel est obligatoire pour sa mise en place. Un amateur ne serait pas capable d’appliquer convenablement ces règles. Et cela peut engendrer des pénalisations si par malheur un accident survient au niveau de la barrière. Qui plus est, en engageant un expert, vous aurez aussi l’occasion de recevoir des conseils sur la façon d’utiliser correctement la barrière d’escalier.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les normes, il est préférable d’effectuer une investigation profonde à ce sujet parce que les détails devront être bien assimilés afin de les respecter.

Qui contacter ?

Pour réaliser la pose, il est possible de faire appel au menuisier qui a conçu votre escalier, s’il s’agit d’un escalier sur mesure. En revanche, dans le cas où la barrière est ajoutée à l’escalier bien après son achat, il est fort possible que vous soyez amené à trouver un autre professionnel pour assurer le montage. C’est également le cas pour les escaliers en kit. Donc, il est impératif de lancer un appel ou de réaliser une recherche afin de trouver le meilleur professionnel. Comparez alors les services délivrés par les artisans de votre région et sélectionnez celui qui se rapproche le plus de vos exigences.

Choisir des barrières de piscine fiables pour garantir une sécurité optimale

Quand la piscine est inutilisée, cette zone devient une source de danger, surtout pour les enfants et les animaux domestiques. Pour éviter toute noyade, une piscine doit être protégée par une barrière. De toute façon, la mise en place de garde-corps pour piscine est encouragée par l’État. Pourtant, compte tenu des nombreux modèles qui inondent le marché, il n’est pas toujours facile de choisir le bon. Voilà pourquoi dans ce présent article, nous allons vous offrir nos astuces pour bien choisir la barrière de piscine fiable afin d’assurer une bonne sécurité.

Les différents types de barrières de piscine

Il est à noter qu’une barrière de piscine se décline en 2 catégories bien différentes.

· La barrière de piscine amovible qui comme son nom l’indique est un modèle démontable. Ce type a l’avantage d’être facile à mettre en place. Elle s’utilise de manière saisonnière. Une fois que le bassin est utilisé, vous pouvez le démonter facilement.

· La barrière de bassin fixe qui a la particularité d’être solide. Comme son nom l’indique, elle ne peut plus se détacher de son emplacement. Ce type de barrière est connu pour offrir une sécurité complète du bassin.

Pour choisir entre les 2, il est important de prendre en compte vos besoins et vos attentes. Pourtant, sachez que l’une comme l’autre, ces barrières ont pour unique rôle, c’est de protéger la piscine.

Barrière de piscine, quelles sont les normes à respecter ?

Comme une barrière de piscine assure une bonne sécurité de ses utilisateurs, des normes sont à respecter. Selon la norme de sécurité NF p 90-306, il faut que la hauteur de cette installation mesure d’au moins 1.20m. Bannissez donc tous les modèles ayant une hauteur inférieure à ce chiffre. Aussi, notez que la garde sol doit avoir une mensuration d’au moins 25 mm. Si vous avez été séduit par des modèles à barreaux, assurez que ceux-ci s’espacent d’au moins 1.02m. Privilégiez les barrières ayant 2 systèmes de verrouillage. Celle-ci doit être solidement fixée et lisse. Pour finir, assurez qu’il y ait une espace pour se circuler entre la piscine et la barrière.

Quel matériau choisir pour sa barrière de piscine ?

Une barrière pour piscine existe en de nombreux matériaux. Pour commencer, il y a le fer forgé qui est le plus courant. Disponible en de nombreux coloris, une barrière en fer forgé présente l’avantage d’être solide. Effectivement, ce matériau est réputé pour résister parfaitement aux intempéries. Ensuite, il y a la barrière en bois qui est très appréciée pour son aspect traditionnel. Comme pour le fer forgé, le bois peut parfaitement accueillir de la peinture. À part le bois, vous avez le verre qui est à privilégier pour apporter une touche de modernité à son habitation. Design, ce matériau vous permet également de surveiller de loin votre bassin. Il y aussi des barrières conçues avec de métal qui sont réputées pour leur robustesse.

Certes, vous savez désormais comment choisir votre barrière de sécurité pour piscine. Si vous avez du doute, il est important de faire recours à un professionnel.