Quelle barrière d’escalier acheter pour protéger votre bébé ?

Vous venez d’opter pour la mise en place d’un escalier ? Sachez que c’est la meilleure solution si vous avez besoin d’offrir une touche de modernité à votre intérieur. Un escalier peut également devenir une solution de confort. Cependant, l’installation de cette construction demande le respect de certaines normes. Cela est dans le but de protéger tous les utilisateurs surtout vos enfants. Si vous avez des enfants de bas âges, on vous recommande de ne pas oublier la mise en place d’une barrière d’escalier.

Qu’est-ce qu’une barrière d’escalier ?

Comme l’indique son nom, une barrière d’escalier est un équipement de sécurité. Son rôle est de barrer l’accès à votre escalier. La mise en place de cette structure est obligatoire si vous avez des enfants chez vous ou si votre bébé commence à se déplacer par ses propres moyens. Afin d’éviter tout éventuel accident, il serait important d’installer votre barrière de sécurité en bas de la première marche et en haut de la dernière marche de votre escalier.

Pour répondre à toutes vos attentes, vous devez absolument bien choisir le modèle de votre barrière d’escalier. Grâce au savoir-faire des fabricants, on peut actuellement trouver différents modèles de barrières d’escalier. Afin de faciliter votre choix, on vous recommande de tenir compte de la norme de sécurité. Pour être un peu plus claire, une barrière d’escalier doit avoir une hauteur minimum de 75 centimètres. Il serait aussi important de miser sur un modèle qui promet une robustesse et une résistance exceptionnelle. Pour cela, on vous recommande de bien choisir le matériau de fabrication de votre barrière. Lors de votre achat donc, il serait préférable de miser sur une barrière d’escalier signé avec un logo NF EN 1930. Cette norme prend compte de la solidité ainsi que la fiabilité de votre barrière.

Bien choisir votre barrière d’escalier

On vous recommande également de vous orienter vers un modèle qui est espacé de 6,5 centimètres. Lors de votre achat, on vous suggère de tenir compte de la largeur de votre escalier. Celle-ci peut varier entre 75 à 150 centimètres. Si vous avez oublié de prendre en compte ce critère, nous vous proposons un modèle ajustable. Cette solution vous permet d’augmenter les dimensions de votre barrière.

Afin de pouvoir profiter de la durée de vie et de la robustesse de votre barrière d’escalier, vous devez absolument savoir choisir son matériau de fabrication. Lors de votre achat, vous aurez la chance de choisir entre un modèle en bois, en acier, en alu ou encore filet.

Le bois, l’acier ainsi que l’alu offrent un niveau de sécurité très élevée. L’acier vous promet une robustesse impressionnante. Ce matériau s’adapte également à une décoration moderne. Si vous avez besoin d’offrir un peu plus de charme à votre intérieur, le bois est fait pour vous. Ce matériau offre également une durée de vie impressionnante.

Il serait aussi important de penser au système de fermeture de votre structure. Les systèmes automatiques sont de plus en plus appréciés. La mise en place de cette solution vous permet d’éviter les oublis éventuels. Vous pouvez aussi miser sur un modèle avec un double verrouillage. Ce modèle vous permet de profiter d’un niveau de sécurité très élevée.

Comment faire le bon choix d’une balustrade ?

Que ce soit pour votre escalier, votre terrasse ou votre balcon, la pose d’une balustrade est obligatoire pour prévenir des risques de chute. Elle fait office de barrière de protection et à la fois d’élément décoratif pour sublimer votre aménagement tant intérieur qu’extérieur. La bonne nouvelle c’est que la balustrade peut se décliner en plusieurs modèles, formats et matériaux. Elle doit également répondre à certains critères de choix. Si vous avez du mal à choisir la balustrade à installer, voici un guide pour vous aider à choisir.

Le choix de la balustrade suivant les matériaux

Communément appelée « garde-corps », la balustrade peut être conçue avec différents matériaux comme le bois, le fer forgé, l’inox, le PVC, le verre, etc. Concernant les balustrades en bois, elles sont appréciées pour leur aspect naturel et chaleureux. Le bois est aussi un matériau noble, écologique et très économique. Il convient parfaitement aux rampes d’escalier et aux balcons. Il a le chic pour se fondre dans son environnement et de donner du cachet à votre aménagement intérieur ou extérieur. Mais attention ! Pour rallonger la durée de vie de la menuiserie, il faut penser à entretenir le matériau en appliquant une couche de vernis pour empêcher qu’il ne pourrisse. Quant aux balustrades en fer forgé, elles respirent la solidité et la résistance. Elles peuvent supporter les contraintes climatiques ce qui en fait les modèles de prédilection pour les balcons. Le fer forgé est aussi réputé pour être esthétique et durable. Il faudrait seulement prévoir un traitement anti-rouille. Pour ce qui est des garde-corps en PVC, ils affichent un bon rapport qualité-prix, ils sont aussi robustes et faciles à entretenir. Ils s’adaptent à tous les types de menuiseries aussi bien intérieures qu’extérieures.

Choisir une balustrade : les réglementations à prendre en compte

Avant de choisir le type de garde-corps à installer, il convient de prendre en considération les normes réglementaires en vigueur. En fonction de l’usage prévu, il y a plusieurs règles à respecter. Pour le garde-corps pour mezzanine, il doit disposer d’une certaine résistance et se conformer aux normes NF P 01-012 en l’occurrence si la hauteur de chute excède les 1 mètre. Aussi, il faut étudier l’écart entre les barreaux, l’emplacement de la main courante et la zone de sécurité. Pour les barreaux positionnés à l’horizontale, il est essentiel de placer une plinthe à 50 cm du sol précisément. En revanche, si la balustrade est destinée à sécuriser l’escalier, l’espacement entre les barreaux doit être limité à 110 mm maximum entre chaque barreau. Et s’agissant de la balustrade pour balcon ou terrasse, il faut respecter une hauteur supérieure à 1 mètre. Quant à sa main courante, elle doit se trouver à environ 1 mètre. Très souvent, la pose d’une balustrade se fait en façade. Pour ce faire, il est impératif de faire une déclaration des travaux auprès de la mairie de la commune.

D’autres critères de choix sont également à considérer comme le budget, la forme, la dimension et les composants de la balustrade.

Comment installer des barrières de piscine ?

La sécurité avant tout ! Ce sujet est très sérieux dans tous les domaines de la vie au quotidien. Si vous disposez d’une piscine, il n’y a pas à discuter. Vous devez impérativement y installer des barrières de sécurité. Qu’est ce qu’il faut savoir pour la procédure d’installation des barrières pour une piscine ? Voici quelques points à retenir.

Barrière pour piscine et législation

Il ne faut jamais protester lorsque c’est la loi qui l’impose. En effet, en ce qui concerne la pose d’une barrière sur une piscine, c’est la loi qui l’oblige depuis 2004. Cette loi est obligatoire pour tous les modèles de piscine privée, qu’elle soit enterrée ou bien semi-enterrée.

En général, la barrière est une installation de sécurité qui se pose tout autour de la piscine. Pour sa hauteur, il ne doit pas dépasser les 110 cm pour que les enfants ne puissent pas grimper dessus. Aussi, il y a la norme NF P 90-306 qui est en rapport avec cette installation de sécurité indiquée spécialement pour les piscines.

Barrière piscine et mise en place

Au sujet de l’installation de barrière pour piscine, en général, il ne demande pas de grands travaux complexes. En effet, la pose de cette structure dépend du modèle d’équipement que vous voulez choisir. Il existe une grande variété de barrières pour piscine donc vous pouvez opter pour un modèle amovible ou bien fixe.

La barrière pour piscine se différencie également par le matériau qui la structure. Pour cela, vous avez le choix entre les barrières en PVC, en bois, en fer, en béton, en verre ou bien sous forme de grillage. Le kit de barrière est souvent livré avec une notice d’installation. Il faut seulement suivre toutes les notes qui sont indiquées dans ce document pour parvenir à poser en un rien de temps ce type de barrière.

Toujours sur les modèles de barrière amovible, ils s’assemblent avec toute simplicité. De ce fait, vous ne pouvez pas rencontrer de difficulté lors de son montage et de sa mise en place. En choisissant une barrière amovible équipée de filets (ou bien de toiles souples), il faut seulement décrocher les loquets de sécurité de l’équipement pour le démontage.

Barrière piscine et tarif

À propos du prix de la barrière pour piscine, il y a des critères qui doivent être considérés avant de connaître son prix. Tout d’abord, il y a la qualité des matériaux à utiliser sur les barrières. L’installation peut être rigide avec une structure en aluminium ou bien en inox. Il est aussi possible de choisir des barrières flexibles en PVC. Ensuite, il a le design de la barrière qui entre en jeu. Vous pouvez investir dans des installations avec une allure transparente qui se font dans l’environnement sur le bord de votre piscine. Enfin, il y a les dimensions des barrières qui ne doivent pas être minimisées. Pour cela, il y a la taille de la piscine qu’il faut prendre en compte pour cet aspect. Le prix de cette installation est à partir de 29 €/m.

Barrière d’escalier : voici le top 10

La mise en place d’un escalier d’intérieur est considérée comme la meilleure solution pour offrir une touche de modernité à votre décoration. Cette menuiserie peut se présenter sous différents modèles. Il vous suffit de choisir selon le style de votre pièce. Un escalier est aussi en mesure de répondre à vos besoins de confort. Il vous permet d’accéder facilement à l’étage supérieur. Cependant, il est important de bien choisir votre escalier afin de garantir la sécurité de ses utilisateurs surtout de vos enfants. C’est pour cette raison qu’on vous propose de choisir entre ses différents modèles de barrières d’escalier.

Tout savoir sur la barrière d’escalier

Une barrière d’escalier est un équipement de sécurité. Il vous permet de barrer l’accès à votre escalier. C’est un accessoire indispensable si vous avez des enfants chez vous. On vous propose de ne pas négliger la mise en place d’une barrière d’escalier afin d’éviter les accidents.

Une barrière d’escalier doit être installée une fois que votre bébé commence à se déplacer par ses propres moyens. Pour assurer la sécurité de vos enfants, il est donc important de mettre en place cette barrière à la fois en bas de la première marche et en haut de la dernière marche.

Bien évidemment, pour que vous puissiez assurer la sécurité de vos enfants ou des personnes âgées, vous devez savoir choisir le modèle de votre barrière d’escalier. Sachez que lors de la fabrication de cet équipement, les professionnels doivent respecter quelques normes et quelques critères. Sachez donc qu’une barrière d’escalier doit avoir une hauteur minimum de 75 centimètres. Elle doit également respecter la robustesse et la fiabilité de son matériau de fabrication. Pour cela, on vous recommande de miser sur un modèle qui est doté d’un logo NF EN 1930.

Le top 10 des barrières d’escalier

Pour vous aider à choisir, voici donc 10 différents modèles de barrière d’escalier.

Il y a la barrière d’escalier 67-107 cm en bois naturel 2733+ GEUTHER. Doté de 83 cm de hauteur, ce modèle est réalisé à partir d’un bois de qualité. Facile à installer, elle peut se mettre en haut ou en bas de l’escalier.

Le modèle color pop B025221 BADABULLE est idéal pour les escaliers installés entre deux murs. Son design est classique et élégant.

La barrière pivotante pour escaliers 70 – 110 cm blanc 2733+ GEUTHER est destiné à être installé en bas ou en haut de votre escalier. C’est un modèle adaptable.

La barrière d’escalier Open’ n Stop Safety Gate HAUCK s’adapte en largeur de 75 à 80 cm. Réalisée à partir d’un métal de qualité, elle promet une robustesse impressionnante.

Il y a également la barrière de sécurité easylock plus 4791+ GEUTHER qui est réglable en largeur de 68 à 76 cm. Sa hauteur de 81,5 cm est parfaite pour la sécurité de vos enfants.

Le modèle en bois Clic Clac 71,5-109,5 cm BAMBINO WORLD est équipé de deux systèmes de fixations.

La barrière d’escalier ELLEMONT est appréciée pour son design élégant et sa robustesse exceptionnelle. C’est un modèle parfait pour une décoration moderne.

Quant à la barrière d’escalier extensible de 76 cm à 84 cm MONSIEUR BEBE, elle est facile à installer grâce à sa légèreté ainsi qu’à sa robustesse. Son hauteur de 75 cm promet une efficacité impressionnante.

Si vous avez un passage assez large, il y a la barrière d’escalier 95-135 cm en bois GEUTHER. Il s’adapte à des cages d’escalier de 95 à 135 cm de largeur, sans rallonge.

La barrière d’escalier EasyCloseWood SAFETY FIRST est dotée d’un cadre en U. Elle est connue pour sa stabilité. Ce modèle est adapté à des ouvertures de 73 cm à 80,5 cm, sans rallonge.

Des conseils pour aménager facilement votre jardin

Vous venez d’aménager l’intérieur de votre maison ? Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour prendre soin de votre extérieur ? Si vous disposez d’un grand jardin, on vous recommande de penser à son aménagement. C’est la meilleure solution de créer un extérieur qui répond parfaitement à tous vos besoins. Vous pouvez demander à un professionnel de réaliser pour vous cette opération. Cependant, si vous avez besoin de réaliser des économies sur votre projet, on vous recommande de le réaliser vous-même. Voici quelques conseils à suivre.

Déterminer vos besoins

Bien avant de commencer votre réalisation, vous devez penser à vos besoins. On vous recommande de ne pas négliger cette étape afin d’éviter les mauvaises surprises. Non seulement en matière d’esthétique, mais également en matière de budget. Lors de la réalisation de cette étude, on vous conseille de lister les aménagements que vous souhaitez apporter à votre jardin comme l’installation d’un abri de jardin, d’une piscine ou encore d’un grand potager. C’est à vous de voir selon vos besoins.

Étudier votre terrain

Il est toujours important d’étudier la surface que vous disposez. C’est la meilleure façon d’en savoir plus sur la mise en place de vos structures. Profitez de cette étape pour repérer tous les éléments qui sont déjà installés dans votre jardin. Vous pouvez tout à fait éliminer certains éléments.

On vous recommande de vérifier également la nature de votre sol. Cette étape vous permet de prévoir en avance le type de végétation que vous souhaitez installer dans votre jardin.

Connaître vos goûts

En réalisant certaines recherches, vous allez constater qu’on peut actuellement trouver différents styles de jardin. Vous pouvez tout à fait vous inspirer d’idées proposées par les professionnels en décoration d’extérieur lors de votre réalisation. Cependant, vous devez tenir compte du style de votre habitation. Il serait aussi important de tenir compte de vos budgets. Sachez qu’il est tout à fait possible de créer un extérieur à la fois tendance et original sans faire trop de dépense.

Tenir compte des couleurs

Quand on parle de jardin, on pense tout de suite à de jolies fleurs avec des couleurs différentes. On vous recommande donc de jouer avec les couleurs. C’est la meilleure solution afin d’embellir votre jardin sans vous ruiner. Vous pouvez bien évidemment associer vos fleurs ou vos plantes en fonction de leur couleur. Et pour avoir encore plus de cohérence, on vous conseille d’en faire de même en ce qui concerne la taille de vos végétaux.

Penser à la mise en place de mobiliers de jardin

Aménagement d’extérieur rime toujours avec mobilier de jardin. La mise en place de quelques chaises en bois ou en acier vous permet de changer radicalement l’ambiance de votre jardin. Cette solution vous permet également de créer un petit coin d’ombre au beau milieu de votre jardin. Ce qui vous offre la possibilité de profiter de la beauté de votre jardin après une dure journée de travail. Pourquoi ne pas associer cette solution avec la mise en place d’une tonnelle ou d’une pergola ? L’installation de ces structures est de plus en plus tendance.

Comment fabriquer une barrière d’escalier en bois ?

Les enfants et les personnes à mobilité réduite ainsi que les personnes d’un âge avancé peuvent s’exposer à des chutes quand ils sont près d’un escalier. Pour éviter cela, il suffit de fabriquer une barrière de sécurité. Pour cela, les points suivants vous aideront à créer ce type d’accessoire en utilisant du bois.

Commencez par prendre les mesures

La prise de mesure est la première chose à faire pour construire une bonne barrière de sécurité pour un escalier en bois. Pour cela, vous pouvez commencer par mesurer la base ainsi que de la rambarde de l’escalier. Reportez ces notes en bas de l’escalier afin d’éviter les mauvaises mesures pendant la découpe du bois. Pour cette étape, il vous est recommandé de régler la scie à 90 ° si vous utilisez un modèle électrique. Prenez le temps de découper les extrémités pour vous assurer que tout soit parfaitement carré. Notez que vous aurez besoin de 8 morceaux de planchette avec une épaisseur de 2 cm et une largeur de 8 cm. Vous pouvez toujours augmenter ces chiffres en cas de besoin.

La pose de l’ensemble

Pour cette étape, la pose en sandwich est la plus recommandée. Pour cela, il faut commencer par réaliser deux lignes de colle à bois au niveau du premier cadre. Assurez-vous que tout soit parfaitement encollé que ce soit sur la longueur ou la largeur. Prenez deux planchettes à coller sur la largeur totale haute et basse du cadre. Il vous est conseillé de bien faire les choses pour éviter le moindre souci. Avant de laisser sécher le cadre, vous devriez ajouter des clous à tête homme tous les 10 cm. Il ne reste plus qu’à patienter avant de vous attaquer aux balustres.

Les trous et la fixation de la balustrade

Vous aurez besoin de réaliser des trous plus larges que la base de vos balustres. Ceux-ci doivent être espacés de 10 cm tout en étant réalisés avec une mèche à bois. Les trous doivent être les mêmes sur la base et le haut de la porte de la barrière. Vous pouvez appliquer une forte dose de colle à bois sur l’extrémité de la base de la porte tout en faisant avancer le balustre à l’intérieur du trou. En cas de besoin, sachez que vous pouvez vous servir d’un pistolet à colle. Facile à utiliser, ce type d’accessoire permet d’appliquer facilement la colle sans le moindre encombre. Notez bien que l’ensemble des balustres doivent recevoir ce type de traitement.

Vérification de l’assemblage et de l’équerrage

Pensez à réaliser quelques vérifications avant de commencer l’assemblage final. Ainsi, vous devriez vous assurer que la porte de barrière soit correctement clouée partout. Cela se fait même sur tous les angles tout en vous assurant qu’elle soit carrée. Vérifiez aussi que vous disposez des bonnes dimensions tout en vous débarrassant des traces de colle à l’aide d’un papier verre en grain de 180. Cela permet aussi d’enlever toutes les traces d’imperfection sur le bois. Notez bien que vous pouvez appliquer un traitement sur le matériau pour lui offrir une longue durée de vie.

Les étapes à suivre pour installer une clôture de bois dans son jardin

La mise en place d’une clôture en bois est à la portée des bricoleurs amateurs. Procéder méthodiquement en suivant des étapes facilite le travail.

La clôture constitue une caractéristique déterminante de l’aménagement paysager pour les maisons, car celle-ci peut être à la fois pratiques et élégantes. Une clôture en bois est un excellent moyen de garder les enfants et les animaux domestiques confinés, mais la structure peut aussi compléter l’apparence extérieure de la maison. La barrière est en mesure de rendre votre cour plus attrayante. Dans le même temps, les clôtures peuvent protéger certaines caractéristiques disgracieuses à proximité de votre ligne de vue. C’est une solution gagnant-gagnant pour les propriétaires.

Avant de commencer votre installation, jetez un œil à cette liste d’outils et de matériaux dont vous aurez besoin pour ajouter une clôture à votre cour :

  • Piquets de cour
  • Chaîne
  • Niveau
  • Marteau
  • Pelleteuse de poteau
  • Gravier
  • Clous ou vis
  • Bois de construction
  • Teinture ou peinture

Étape 1 : Déterminer la taille ou le format

Avant d’obtenir votre bois, vous devrez déterminer la taille de votre clôture. Pour ce faire, tracez votre clôture en plaçant de petits piquets dans le sol. Exécutez une corde tendue le long des piquets, en l’attachant aux coins. Mesurez la longueur de votre clôture le long de chaque bord. Laissez les piquets et la ficelle en place pour vous guider lors de l’installation de la clôture.

Étape 2 : Acheter le bois

Toutes les clôtures en bois ne doivent pas nécessairement se ressembler. Il existe de nombreuses façons d’ajouter votre touche personnelle à votre clôture en bois. Voici quelques styles à considérer lors de l’achat du bois pour votre nouvelle clôture en bois :

  • Forme du poteau : l’ajout de poteaux carrés ou ronds le long de votre clôture brise le look monotone et ajoute une touche élégante.
  • Espacement : pour plus d’intimité, optez pour une clôture haute et solide. Si vous ne souhaitez pas bloquer la vue, choisissez des panneaux de clôture comportant des pièces espacées ou une clôture plus courte.
  • Style de panneau : Certains panneaux de clôture sont très simples et traditionnels, tandis que d’autres ont des fioritures amusantes au sommet ou d’autres touches stylistiques.

En gardant ces considérations à l’esprit, déterminez le nombre de panneaux et de poteaux de clôture dont vous aurez besoin. Les panneaux ont souvent une longueur de 180 ou 240 cm, vous devrez donc déterminer combien il en faut de chaque côté de la clôture.

Étape 3 : Installer les piquets

En fonction de la taille de vos panneaux de clôture, déterminez où vous devrez installer des poteaux le long de la ligne de clôture. Ensuite, utilisez la pelle pour trou de poteau pour créer un trou d’environ 15 cm plus profond que nécessaire – environ un tiers du poteau doit être dans le sol. Gardez à l’esprit que les poteaux d’angle et les poteaux de porte doivent être placés à environ 15 cm de plus que les poteaux de ligne.

Remplissez chacun de ces trous avec 15 cm de gravier. Ensuite, insérez les poteaux en commençant par les coins. Utilisez un niveau pour vous assurer que chaque poteau est correctement aligné. Renforcez les poteaux pour les garder droits lors de l’installation. Remplissez les trous avec du béton pour les mettre en place. Attendez un à deux jours avant de passer à l’étape suivante.

Étape 4 : Fixer les panneaux de clôture

Alignez les panneaux entre les poteaux, en utilisant le niveau pour vous guider. Clouez ou vissez chaque panneau aux poteaux, en les fixant à travers les rails supérieur et inférieur du panneau.

Si vous devez attacher deux panneaux sans poteau entre les deux, assurez-vous d’ajouter un taquet d’au moins trois pieds de long sur les rails où ils sont joints. Cela fournit une assistance supplémentaire lorsqu’un piquet ne peut pas être installé dans certaines zones.

Étape 6 : La finition

Vous pouvez laisser le bois tel quel pour un aspect plus naturel ou appliquer une teinture pour l’assombrir et souligner le grain du bois. Vous pouvez également ajouter de la peinture pour correspondre ou compléter l’extérieur de votre maison. Vous pouvez également envisager d’ajouter un mastic d’étanchéité pour empêcher l’humidité et la pluie de pénétrer dans le bois. Vous pouvez également ajouter des fonctionnalités ornementales à ce stade, telles que des capuchons de poteau.

Les paramètres de sécurité des barrières d’escalier

Dans le cadre d’une construction d’escalier, le respect des normes de sécurité reste une chose très importante. En plus de la qualité et du design de produit, il faut également prévenir les risques d’accident qui peuvent toucher les utilisateurs de l’escalier. Pour cela, lors de chaque installation, il est important de mettre en place des éléments de sécurités comme la rambarde d’escalier ou le garde-corps d’escalier.

Normes pour escalier : ce qu’il faut savoir

Quel que soit le type de construction d’escalier prévu, le respect des normes en vigueur s’impose. Pour un escalier d’habitation prévu pour une location, les règles à respecter concernent surtout les différentes mesures. En moyenne, l’altitude des marches doit faire entre 17 et 20 cm. Leurs profondeurs doivent représenter exactement un giron de plus de 4 cm, et la largeur doit être au minimum à 45 cm. Les règles imposent aussi la présence d’un limon de jour sur la pièce.

À l’intérieur de votre propre logement, vous n’êtes pas tenu de respecter ces normes-là, mais les connaître vous permettra d’éviter un éventuel accident. Il faut savoir tout de même que l’artisan ou bien l’architecte est en droit de vous demander une notification écrite de votre choix. Si le matériel est implanté dans un environnement professionnel, le respect de la norme escalier industriel est obligatoire. Les locaux industriels doivent avant tout détenir un escalier d’évacuation qui suit les normes NF E85-015 et EN ISO 14122-3.

Les variétés de barrières de sécurité d’escalier

En premier lieu, le garde-corps escalier se retrouve sur la liste des équipements utiles pour assurer la protection d’un escalier. Cette barrière de sécurité minimise les accidents tels que les chutes ou les glissades depuis les hauteurs des marches. Selon les règles de base, un garde-corps pour les résidences privées doit avoir une altitude de 90 cm. Pour un endroit public, sa hauteur doit faire 20 cm de plus.

Ensuite, les marches : la hauteur des marches est entre 16 à 21 cm et toutes les marches doivent être à la même hauteur, peu importe leur nombre. La régularité d’un escalier est fondamentale. Le giron est entre 21 et 32 cm, l’échappée est à 190 cm minimum et l’emmarchement doit être supérieur à 70 cm. En dernier lieu le palier ; il faut prévoir un palier de repos quand la volée dépasse 25 marches. Dimensionner le palier de la largeur de l’emmarchement et sur une longueur minimale de 1 m. Si votre escalier est construit entre 2 parois continues, il doit être équipé d’une main courante indépendante.

Bien choisir sa barrière de sécurité

La barrière de sécurité permet de vaquer à ses occupations tout en confinant son bébé à l’intérieur d’un périmètre bien précis. Cependant, il est nécessaire avant de faire un choix, d’étudier quelques critères de sélection. Choisissez la bonne dimension en fonction du chambranle de la porte sur lequel la barrière sera fixée. Choisissez une bonne mode de fixation qui ne cédera pas sous le poids d’un enfant. Choisissez le style de barrière en fonction de votre intérieur, mais surtout en fonction de sa praticité.

Quel budget prévoir pour acheter une barrière d’escalier ?

Vous souhaitez ajouter une barrière de sécurité sur le rebord de votre escalier ? Cela pourrait même vous être recommandé si vous avez un bébé ou une personne à mobilité réduite ou mentalement affaiblie à la maison. Toutefois, la question qui se pose est de savoir le prix que l’achat d’un tel accessoire peut coûter. Voici les critères qui peuvent déterminer le prix d’une barrière d’escalier.

Optez pour une barrière d’escalier fixe

Le choix d’une barrière d’escalier fixe vous garantira un meilleur niveau de sécurité. Notez bien que vous aurez le choix entre un accessoire à fixer sur le mur ou avec le corps de l’escalier. Le plus important est que la barrière ne se détache pas facilement. Le choix d’une barrière fixe doit avant tout favoriser le blocage de l’escalier. Autrement dit, votre enfant ne pourra pas s’aventurer dangereusement sur la construction. Vous devez savoir que ce genre d’accessoire peut vous offrir une longue durée de vie. Ce qui fait que vous n’aurez pas à le changer quelques années seulement après son achat. Il suffit de le fixer solidement pour profiter de sa solidité ainsi que de sa résistance. Pour vous aider à choisir le produit, sachez qu’une barrière en forme de plusieurs panneaux ne vous décevra pas.

Pourquoi ne pas choisir un modèle amovible ?

Le choix d’une barrière amovible peut aussi vous offrir de nombreux avantages. Toutefois, vous pouvez avoir la certitude qu’elle n’aura pas le même prix qu’un modèle fixe. Ce type de barrière peut être monté et démonté à tout moment sans nuire à sa durée de vie. Ainsi, vous pourriez l’enlever complètement quand votre enfant grandira. Par ailleurs, il suffit de l’installer quand vous en aurez un autre. Dans tous les cas, vous devez savoir que ce type de barrière n’a pas besoin d’être vissé sur le mur ou sur un cadre pour s’installer correctement. En effet, vous aurez droit à un produit accompagné par un système de fixation particulier. À noter que ce mécanisme peut être contrôlé avec un simple bouton dans certaines situations. Ainsi, vous pouvez vous attendre à ce qu’une barrière d’escalier portatif vous permette de mettre en place une zone de sécurité avantageuse.

Barrière d’escalier : combien cela coûte-t-il ?

Notez bien que le coût d’une barrière d’escalier ne se base pas uniquement sur le type que vous choisirez. Il faut prendre en compte le modèle en question ainsi que le matériau avec lequel il a été construit. Vous pouvez par exemple opter pour une barrière en bois qui peut être abordable, mais très avantageuse. On peut citer sa longue durée de vie ainsi que le design qu’elle apportera à l’escalier. Il y a aussi la barrière métallique qui vous garantira une solidité et une robustesse parfaite. Ainsi, l’accessoire ne risquera pas de se détériorer facilement. De son côté, une barrière en plastique peut aussi présenter des avantages intéressants tout comme le filet. À la fin, vous devez savoir que le prix d’une barrière d’escalier peut varier entre 40 et 120 euros. Il suffit de choisir le modèle qui vous convient le mieux.

Une barrière en verre pour la sécurité de votre piscine

Posséder une piscine est un luxe qu’il est possible à certaines personnes de se permettre. Vous pouvez vous aussi bénéficier d’un tel luxe, en prenant les différentes mesures nécessaires pour vous charger d’en faire la mise en place. En outre, il ne faut pas minimiser les actions à prendre sur le plan de la sécurité.

Les avantages d’une piscine chez soi

Faire du sport est essentiel pour avoir une bonne santé, et on a le choix entre différentes activités physiques qui peuvent être bénéfiques pour nous. En outre, la natation est l’une des options qui se présentent à nous, mais pour pouvoir pratiquer celle-ci, il est nécessaire d’avoir accès à une piscine. Pour cela, bien des gens font des inscriptions auprès d’établissements qui permettent de nager dans leurs locaux. Pourtant, il ne vous est pas requis de procéder à cette action si jamais vous avez votre propre piscine.

C’est bien plus pratique si vous vous comptez parmi les personnes qui aiment nager, et il ne vous suffit que de sortir de chez vous pour nager directement. En outre, c’est également un bon point pour votre maison sur le plan esthétique. En effet, cela peut grandement jouer pour votre maison de manière positive si jamais vous envisagez de revendre votre maison ou bien d’en faire la location.

La question de la sécurité pour la piscine

Il est nécessaire de prendre différentes mesures afin de vous assurer que votre piscine puisse bien répondre aux différentes normes en cours pour ce qui est de la sécurité. En effet, par exemple, si vous avez de jeunes enfants chez vous, vous risquez de les mettre en danger si jamais vous ne prenez pas les différentes mesures nécessaires afin de protéger ces derniers. Parmi les manières de faire cela, on peut faire mention de la barrière en verre.

Cette barrière vient se poser de manière assez simple autour de votre piscine, et le tout ne sera pas une gêne sur le plan esthétique. En effet, comme c’est une barrière translucide, celle-ci ne va pas cacher la vue de votre piscine. Un des intérêts d’avoir une piscine est de faire en sorte que celle-ci soit un atout visuel, et vous n’avez donc rien à craindre sur ce plan. Le tout est de bien vous assurer que la barrière en question pour la piscine ait bien été mise en place.

Trouver un prestataire pour la piscine

Afin d’avoir l’assurance que la piscine a bien été mise en place comme il faut, il est nécessaire de vous trouver un bon prestataire. Celui-ci qui soit en mesure de faire les différentes actions requises pour que votre piscine soit bien en bon état, et qu’elle soit aussi présentable sur le plan visuel. Pour trouver un tel professionnel, manière de procéder est de vous orienter vers le web puis de réunir les différents profils qui pourraient correspondre à votre besoin sur ce plan. Ensuite, vous devez faire une comparaison de ces profils pour ne retenir que la proposition qui est la plus intéressante.