Les étapes à suivre pour installer une clôture de bois dans son jardin

La mise en place d’une clôture en bois est à la portée des bricoleurs amateurs. Procéder méthodiquement en suivant des étapes facilite le travail.

La clôture constitue une caractéristique déterminante de l’aménagement paysager pour les maisons, car celle-ci peut être à la fois pratiques et élégantes. Une clôture en bois est un excellent moyen de garder les enfants et les animaux domestiques confinés, mais la structure peut aussi compléter l’apparence extérieure de la maison. La barrière est en mesure de rendre votre cour plus attrayante. Dans le même temps, les clôtures peuvent protéger certaines caractéristiques disgracieuses à proximité de votre ligne de vue. C’est une solution gagnant-gagnant pour les propriétaires.

Avant de commencer votre installation, jetez un œil à cette liste d’outils et de matériaux dont vous aurez besoin pour ajouter une clôture à votre cour :

  • Piquets de cour
  • Chaîne
  • Niveau
  • Marteau
  • Pelleteuse de poteau
  • Gravier
  • Clous ou vis
  • Bois de construction
  • Teinture ou peinture

Étape 1 : Déterminer la taille ou le format

Avant d’obtenir votre bois, vous devrez déterminer la taille de votre clôture. Pour ce faire, tracez votre clôture en plaçant de petits piquets dans le sol. Exécutez une corde tendue le long des piquets, en l’attachant aux coins. Mesurez la longueur de votre clôture le long de chaque bord. Laissez les piquets et la ficelle en place pour vous guider lors de l’installation de la clôture.

Étape 2 : Acheter le bois

Toutes les clôtures en bois ne doivent pas nécessairement se ressembler. Il existe de nombreuses façons d’ajouter votre touche personnelle à votre clôture en bois. Voici quelques styles à considérer lors de l’achat du bois pour votre nouvelle clôture en bois :

  • Forme du poteau : l’ajout de poteaux carrés ou ronds le long de votre clôture brise le look monotone et ajoute une touche élégante.
  • Espacement : pour plus d’intimité, optez pour une clôture haute et solide. Si vous ne souhaitez pas bloquer la vue, choisissez des panneaux de clôture comportant des pièces espacées ou une clôture plus courte.
  • Style de panneau : Certains panneaux de clôture sont très simples et traditionnels, tandis que d’autres ont des fioritures amusantes au sommet ou d’autres touches stylistiques.

En gardant ces considérations à l’esprit, déterminez le nombre de panneaux et de poteaux de clôture dont vous aurez besoin. Les panneaux ont souvent une longueur de 180 ou 240 cm, vous devrez donc déterminer combien il en faut de chaque côté de la clôture.

Étape 3 : Installer les piquets

En fonction de la taille de vos panneaux de clôture, déterminez où vous devrez installer des poteaux le long de la ligne de clôture. Ensuite, utilisez la pelle pour trou de poteau pour créer un trou d’environ 15 cm plus profond que nécessaire – environ un tiers du poteau doit être dans le sol. Gardez à l’esprit que les poteaux d’angle et les poteaux de porte doivent être placés à environ 15 cm de plus que les poteaux de ligne.

Remplissez chacun de ces trous avec 15 cm de gravier. Ensuite, insérez les poteaux en commençant par les coins. Utilisez un niveau pour vous assurer que chaque poteau est correctement aligné. Renforcez les poteaux pour les garder droits lors de l’installation. Remplissez les trous avec du béton pour les mettre en place. Attendez un à deux jours avant de passer à l’étape suivante.

Étape 4 : Fixer les panneaux de clôture

Alignez les panneaux entre les poteaux, en utilisant le niveau pour vous guider. Clouez ou vissez chaque panneau aux poteaux, en les fixant à travers les rails supérieur et inférieur du panneau.

Si vous devez attacher deux panneaux sans poteau entre les deux, assurez-vous d’ajouter un taquet d’au moins trois pieds de long sur les rails où ils sont joints. Cela fournit une assistance supplémentaire lorsqu’un piquet ne peut pas être installé dans certaines zones.

Étape 6 : La finition

Vous pouvez laisser le bois tel quel pour un aspect plus naturel ou appliquer une teinture pour l’assombrir et souligner le grain du bois. Vous pouvez également ajouter de la peinture pour correspondre ou compléter l’extérieur de votre maison. Vous pouvez également envisager d’ajouter un mastic d’étanchéité pour empêcher l’humidité et la pluie de pénétrer dans le bois. Vous pouvez également ajouter des fonctionnalités ornementales à ce stade, telles que des capuchons de poteau.

Les paramètres de sécurité des barrières d’escalier

Dans le cadre d’une construction d’escalier, le respect des normes de sécurité reste une chose très importante. En plus de la qualité et du design de produit, il faut également prévenir les risques d’accident qui peuvent toucher les utilisateurs de l’escalier. Pour cela, lors de chaque installation, il est important de mettre en place des éléments de sécurités comme la rambarde d’escalier ou le garde-corps d’escalier.

Normes pour escalier : ce qu’il faut savoir

Quel que soit le type de construction d’escalier prévu, le respect des normes en vigueur s’impose. Pour un escalier d’habitation prévu pour une location, les règles à respecter concernent surtout les différentes mesures. En moyenne, l’altitude des marches doit faire entre 17 et 20 cm. Leurs profondeurs doivent représenter exactement un giron de plus de 4 cm, et la largeur doit être au minimum à 45 cm. Les règles imposent aussi la présence d’un limon de jour sur la pièce.

À l’intérieur de votre propre logement, vous n’êtes pas tenu de respecter ces normes-là, mais les connaître vous permettra d’éviter un éventuel accident. Il faut savoir tout de même que l’artisan ou bien l’architecte est en droit de vous demander une notification écrite de votre choix. Si le matériel est implanté dans un environnement professionnel, le respect de la norme escalier industriel est obligatoire. Les locaux industriels doivent avant tout détenir un escalier d’évacuation qui suit les normes NF E85-015 et EN ISO 14122-3.

Les variétés de barrières de sécurité d’escalier

En premier lieu, le garde-corps escalier se retrouve sur la liste des équipements utiles pour assurer la protection d’un escalier. Cette barrière de sécurité minimise les accidents tels que les chutes ou les glissades depuis les hauteurs des marches. Selon les règles de base, un garde-corps pour les résidences privées doit avoir une altitude de 90 cm. Pour un endroit public, sa hauteur doit faire 20 cm de plus.

Ensuite, les marches : la hauteur des marches est entre 16 à 21 cm et toutes les marches doivent être à la même hauteur, peu importe leur nombre. La régularité d’un escalier est fondamentale. Le giron est entre 21 et 32 cm, l’échappée est à 190 cm minimum et l’emmarchement doit être supérieur à 70 cm. En dernier lieu le palier ; il faut prévoir un palier de repos quand la volée dépasse 25 marches. Dimensionner le palier de la largeur de l’emmarchement et sur une longueur minimale de 1 m. Si votre escalier est construit entre 2 parois continues, il doit être équipé d’une main courante indépendante.

Bien choisir sa barrière de sécurité

La barrière de sécurité permet de vaquer à ses occupations tout en confinant son bébé à l’intérieur d’un périmètre bien précis. Cependant, il est nécessaire avant de faire un choix, d’étudier quelques critères de sélection. Choisissez la bonne dimension en fonction du chambranle de la porte sur lequel la barrière sera fixée. Choisissez une bonne mode de fixation qui ne cédera pas sous le poids d’un enfant. Choisissez le style de barrière en fonction de votre intérieur, mais surtout en fonction de sa praticité.

Quel budget prévoir pour acheter une barrière d’escalier ?

Vous souhaitez ajouter une barrière de sécurité sur le rebord de votre escalier ? Cela pourrait même vous être recommandé si vous avez un bébé ou une personne à mobilité réduite ou mentalement affaiblie à la maison. Toutefois, la question qui se pose est de savoir le prix que l’achat d’un tel accessoire peut coûter. Voici les critères qui peuvent déterminer le prix d’une barrière d’escalier.

Optez pour une barrière d’escalier fixe

Le choix d’une barrière d’escalier fixe vous garantira un meilleur niveau de sécurité. Notez bien que vous aurez le choix entre un accessoire à fixer sur le mur ou avec le corps de l’escalier. Le plus important est que la barrière ne se détache pas facilement. Le choix d’une barrière fixe doit avant tout favoriser le blocage de l’escalier. Autrement dit, votre enfant ne pourra pas s’aventurer dangereusement sur la construction. Vous devez savoir que ce genre d’accessoire peut vous offrir une longue durée de vie. Ce qui fait que vous n’aurez pas à le changer quelques années seulement après son achat. Il suffit de le fixer solidement pour profiter de sa solidité ainsi que de sa résistance. Pour vous aider à choisir le produit, sachez qu’une barrière en forme de plusieurs panneaux ne vous décevra pas.

Pourquoi ne pas choisir un modèle amovible ?

Le choix d’une barrière amovible peut aussi vous offrir de nombreux avantages. Toutefois, vous pouvez avoir la certitude qu’elle n’aura pas le même prix qu’un modèle fixe. Ce type de barrière peut être monté et démonté à tout moment sans nuire à sa durée de vie. Ainsi, vous pourriez l’enlever complètement quand votre enfant grandira. Par ailleurs, il suffit de l’installer quand vous en aurez un autre. Dans tous les cas, vous devez savoir que ce type de barrière n’a pas besoin d’être vissé sur le mur ou sur un cadre pour s’installer correctement. En effet, vous aurez droit à un produit accompagné par un système de fixation particulier. À noter que ce mécanisme peut être contrôlé avec un simple bouton dans certaines situations. Ainsi, vous pouvez vous attendre à ce qu’une barrière d’escalier portatif vous permette de mettre en place une zone de sécurité avantageuse.

Barrière d’escalier : combien cela coûte-t-il ?

Notez bien que le coût d’une barrière d’escalier ne se base pas uniquement sur le type que vous choisirez. Il faut prendre en compte le modèle en question ainsi que le matériau avec lequel il a été construit. Vous pouvez par exemple opter pour une barrière en bois qui peut être abordable, mais très avantageuse. On peut citer sa longue durée de vie ainsi que le design qu’elle apportera à l’escalier. Il y a aussi la barrière métallique qui vous garantira une solidité et une robustesse parfaite. Ainsi, l’accessoire ne risquera pas de se détériorer facilement. De son côté, une barrière en plastique peut aussi présenter des avantages intéressants tout comme le filet. À la fin, vous devez savoir que le prix d’une barrière d’escalier peut varier entre 40 et 120 euros. Il suffit de choisir le modèle qui vous convient le mieux.

Une barrière en verre pour la sécurité de votre piscine

Posséder une piscine est un luxe qu’il est possible à certaines personnes de se permettre. Vous pouvez vous aussi bénéficier d’un tel luxe, en prenant les différentes mesures nécessaires pour vous charger d’en faire la mise en place. En outre, il ne faut pas minimiser les actions à prendre sur le plan de la sécurité.

Les avantages d’une piscine chez soi

Faire du sport est essentiel pour avoir une bonne santé, et on a le choix entre différentes activités physiques qui peuvent être bénéfiques pour nous. En outre, la natation est l’une des options qui se présentent à nous, mais pour pouvoir pratiquer celle-ci, il est nécessaire d’avoir accès à une piscine. Pour cela, bien des gens font des inscriptions auprès d’établissements qui permettent de nager dans leurs locaux. Pourtant, il ne vous est pas requis de procéder à cette action si jamais vous avez votre propre piscine.

C’est bien plus pratique si vous vous comptez parmi les personnes qui aiment nager, et il ne vous suffit que de sortir de chez vous pour nager directement. En outre, c’est également un bon point pour votre maison sur le plan esthétique. En effet, cela peut grandement jouer pour votre maison de manière positive si jamais vous envisagez de revendre votre maison ou bien d’en faire la location.

La question de la sécurité pour la piscine

Il est nécessaire de prendre différentes mesures afin de vous assurer que votre piscine puisse bien répondre aux différentes normes en cours pour ce qui est de la sécurité. En effet, par exemple, si vous avez de jeunes enfants chez vous, vous risquez de les mettre en danger si jamais vous ne prenez pas les différentes mesures nécessaires afin de protéger ces derniers. Parmi les manières de faire cela, on peut faire mention de la barrière en verre.

Cette barrière vient se poser de manière assez simple autour de votre piscine, et le tout ne sera pas une gêne sur le plan esthétique. En effet, comme c’est une barrière translucide, celle-ci ne va pas cacher la vue de votre piscine. Un des intérêts d’avoir une piscine est de faire en sorte que celle-ci soit un atout visuel, et vous n’avez donc rien à craindre sur ce plan. Le tout est de bien vous assurer que la barrière en question pour la piscine ait bien été mise en place.

Trouver un prestataire pour la piscine

Afin d’avoir l’assurance que la piscine a bien été mise en place comme il faut, il est nécessaire de vous trouver un bon prestataire. Celui-ci qui soit en mesure de faire les différentes actions requises pour que votre piscine soit bien en bon état, et qu’elle soit aussi présentable sur le plan visuel. Pour trouver un tel professionnel, manière de procéder est de vous orienter vers le web puis de réunir les différents profils qui pourraient correspondre à votre besoin sur ce plan. Ensuite, vous devez faire une comparaison de ces profils pour ne retenir que la proposition qui est la plus intéressante.

Barrière de piscine : modèles, prix et installation

La barrière de piscine reste indispensable pour éviter les accidents malencontreux. Imaginez un peu ce qui se passera si un enfant de bas âge peut accéder si facilement à la piscine, alors que les adultes ne s’aperçoivent de rien ! Dans cet article, découvrez les essentiels à savoir sur la barrière de piscine.

La barrière de piscine, un système de sécurité indispensable

En prévenant les accès des plus jeunes à la piscine, la barrière de piscine sauve des vies chaque année. Réduire les risques de noyade, donc optimiser la sécurité, tel est le rôle de celle-ci. Côté sécurité, elle est nettement plus intéressante qu’une simple couverture de protection. Raison pour laquelle son installation est imposée par la législation. Que votre piscine soit totalement immergée ou non, vous devez toujours l’entourer d’une barrière. Autrement, vous risquez une amende.

Les modèles disponibles

Différents modèles de barrières de piscine s’offrent à vous. Vous pouvez miser pour une barrière de piscine fixe. Comme son nom l’indique, celle-ci est installée en permanence autour de la piscine. Vous aurez le choix entre les barrières de piscine fixes pleines ou aérées.

La barrière de piscine amovible pour sa part reste idéale dans les propriétés qui ne reçoivent des enfants que très rarement. Ce type de barrière est souvent utilisé pour clôturer le bassin en cas d’absence.

Et qu’en est-il de la barrière de piscine escamotable ? Se distinguant par sa praticité avant tout, celle-ci assure un niveau de sécurité élevé. En plus de cela, elle est plus esthétique également. Si l’on tient compte de ses avantages, on comprend facilement pourquoi la barrière escamotable est plus onéreuse que la barrière fixe et amovible.

Votre choix se fera en fonction de votre budget, mais aussi de vos besoins.

D’ailleurs, notez que la barrière de piscine peut être réalisée en différents matériaux. C’est ainsi que vous pouvez trouver des barrières en bois, en PVC, en fer forgé, en alu, en métal et en filet. Des clôtures en PMMA et en verre sont également disponibles. Chacun de ces matériaux a ses avantages et ses inconvénients bien entendu. Pour ne pas vous tromper lors du choix, tenez compte de ceux-ci lors de l’achat. D’ailleurs, considérez également les spécificités de l’entourage du bassin.

Dans tous les cas, et donc, peu importe votre choix, assurez-vous que votre barrière de piscine respecte les normes en vigueur et notamment aux normes NF P 90-306. Le dispositif doit être suffisamment haut (avec une hauteur d’au moins 1m10) et disposer de système de verrouillage efficace. En plus de cela, il doit pouvoir supporter un grand choc.

Quid du prix et de l’installation

Le prix d’une barrière de piscine varie en fonction de plusieurs facteurs comme le type de barrière choisi et le matériau de celle-ci. Pour réaliser de vraies économies lors de l’achat, pourquoi ne pas comparer les prix ?

Pour ce qui est de l’installation, l’idéal serait de confier celle-ci à un professionnel. Ce dernier saura assurer une pose correcte et dans les règles de l’art. Le coût de son intervention dépend de la barrière choisie : son matériau et sa configuration de la barrière, la fixation des poteaux, etc. Toujours pour alléger la note, pensez à comparer plusieurs devis de professionnels de votre ville.

Quel matériau choisir pour une barrière piscine ?

Tous ceux qui disposent d’une piscine chez eux savent déjà que, pour pouvoir effectuer une utilisation sécurisée, il est indispensable de recourir à une barrière de piscine. Cet équipement permet en effet de protéger le bassin de piscine et de vous mettre en accord avec la loi. C’est la raison pour laquelle il convient de la choisir efficacement. Et notamment, c’est le matériau qu’il faudra pendre le temps de bien choisir. Voici comment procéder.

Les caractéristiques d’une barrière de piscine

Puisqu’il s’agit avant tout d’une protection, elle se doit de respecter les conditions de sécurité qui l’encadrent. Elle entoure la piscine et permet d’éviter l’accès des enfants ou des animaux à la structure. Mais comme il s’agit également d’un élément de décoration, il est possible de trouver plusieurs modèles différents sur le marché.

Pour le matériau, vous avez le choix entre le bois, l’aluminium, le PVC, le verre, le plastique, etc. Pour la protection, il peut y avoir nombre de types de fixation. Elle peut donc être fixe et scellée au sol pour qu’elle ne se décolle jamais. Elle peut également être amovible et peut être démontée et montée selon les besoins. Il est également possible de trouver une protection escamotable qui est dotée d’un système manuel ou automatique. Ce système permet de baisser ou de remonter la barrière en début et en fin d’utilisation de la piscine.

La barrière de piscine peut prendre la couleur qui convient à vos préférences. Et la finition se décline également en fonction des demandes des clients. Pour le prix, tout dépend de la qualité et de l’esthétique de la barrière de piscine.

Comment choisir le matériau ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, vous pouvez parfaitement choisir le matériau capable de répondre à vos besoins.

Le bois est préféré pour son côté naturel authentique. Il est capable de vous offrir un niveau de solidité très élevé. Pour ceux qui ont une décoration naturelle ou scandinave, c’est le matériau idéal. Seulement, pour pouvoir utiliser une barrière de piscine en bois, vous devez être en mesure de réaliser régulièrement un entretien parce que ce matériau requiert un certain niveau d’entretien. En outre, le fer forgé est également un matériau très pratique pour la construction d’une barrière de piscine. Il est à la fois solide et esthétique parce qu’il s’agit de la première matière pour les fabrications d’art. Cela donnera du caché à votre jardin et à votre piscine grâce à son style atypique. Mais comme pour le cas du bois, il doit être bien entretenu pour éviter les cas de rouille. Vous devez donc appliquer un produit spécial sur le fer au cours de son utilisation et avant la fabrication de la structure.

Par ailleurs, pour ceux qui ont une décoration moderne chez eux, c’est vers l’aluminium et le verre qu’il faudra se tourner. Ces deux matériaux sont dotés d’une grande résistance et d’une grande esthétique. Et il est tout à fait possible de les combiner. Et si cela ne vous convient pas, il y a encore le PVC qui assure aussi une sécurité parfaite.

Les différentes étapes d’installation des barrières de jardin

Mettre en place une barrière de jardin peut aider largement à mieux distinguer celle-ci du reste de votre propriété. Il se trouve plusieurs étapes qu’il vous faut suivre si vous souhaitez faire la mise en place d’une barrière autour de votre jardin.

Quels outils et matériaux ?

Pour bien réussir la fabrication et la mise en place de votre barrière de jardin, il faut vous munir de plusieurs outils. Ici, entre autres, il est nécessaire de disposer d’une scie sauteuse, d’une perceuse visseuse, et d’un niveau à bulle. Le tout est essentiellement fait en bois, donc vous devez faire l’acquisition d’écharpes qui vous serviront de base pour faire les lames de votre clôture de jardin, et il faut également des traverses. Il est également requis de faire l’acquisition de petits accessoires divers, comme les travées, mais aussi les loquets, et bien d’autres qui permettront de finaliser le tout. Les achats à faire dépendent essentiellement des plans dressés et du devis.

Fabriquer la clôture

Vous devez vous baser sur des plans qui indiquent les différentes parties de votre clôture. En outre, ceux-ci aident à identifier le tracé que devra suivre la clôture ainsi que le futur emplacement des vantaux du portail. Prenez les écharpes de bois de 2,3 m et découpez-les de manière à avoir des lames de taille égales de 90 cm. Il faut placer des traverses un peu en haut de la base et légèrement en bas de la partie arrondie. Pour arrondir les extrémités des lames, vous devez vous aider de la scie sauteuse, et il ne faut pas oublier de faire attention avec cet outil.

Le portail et les accessoires

Pour le portail, il est nécessaire de bien faire la construction des vantaux en suivant bien la notice. Sa forme ressemble à celle de la clôture elle-même, à la différence près que les traverses ne seront pas excessivement longues. Découpez les traverses aux dimensions souhaitées, puis faites la mise en place des éléments comme les travées, puis les joints qui vont relier ces éléments de votre clôture à cette dernière. Il faut également prévoir un loquet ou un verrou pour permettre à votre portail de clôture de se fermer quand cela est nécessaire. Une fois le tout en main, on peut commencer la pose.

Mettre le tout en place

La clôture est maintenue en position debout par des poteaux qui ne sont pas implantés de manière définitive dans le sol, mais qui à la place, vont juste se positionner sur des ancres. Cela fait que vous n’aurez aucun souci à déplacer la clôture au besoin. Vérifiez que le tout est bien plat et qu’il n’y ait pas de pentes. Les vantaux sont les premiers éléments à poser, et vous placez le reste de la clôture par la suite. Une fois que c’est fait, vous pouvez utiliser des vis pour fixer les poteaux de votre barrière de jardin aux ancres présentes dans le sol. Vous pouvez par la suite peindre le tout comme vous le souhaitez, et appliquer des produits qui vont protéger le bois.

L’importance de l’installation de barrières de piscine

On ne sait jamais à quel moment les accidents peuvent se produire. De ce fait, il est vivement plus pratique de prévenir avant de guérir. Sur une piscine, les glissades se produisent assez souvent si le bassin n’est pas convenablement sécurisé. Il est donc important de trouver des équipements qui peuvent assurer la sécurité de tout le monde, et ce, à tout moment lorsqu’on utilise une piscine. À quel moment installer une barrière de piscine ? On répond à votre question dans cet article.

Le but de l’installation de barrières de piscine

Parce que c’est la loi qui l’oblige, la mise en place de barrières de piscine sur caque bassin devient une évidence pour tous les utilisateurs. Que ce soit des particuliers qui disposent d’une piscine dans leurs résidences ou bien des professionnels qui font usage des piscines publiques, ils se doivent d’utiliser une barrière à chaque utilisation.

En effet, les barrières de piscine sont des installations qui optimisent la sécurité de chaque personne qui utilise une piscine, à la maison ou dans les places publiques. Elles sont mises en place pour éviter les accidents de noyade surtout pour les jeunes de bas âges. Il est bon de souligner que la barrière de protection de piscine est l’une des 4 installations qui améliorent la sécurité de caque utilisateur qui évite les risques de noyade d’où la notion d’obligation.

Barrières de piscine selon les normes

Comme on vient de mentionner un peu plus haut, l’installation de barrières de piscine est imposée par la loi. Si vous ne disposez pas d’une telle installation sur votre piscine, vous risquez de payer une amende qui peut aller jusqu’à 45 000 €. Pour ce qui est de la norme à suivre pour la pose de barrières de piscine, vous devez suivre la norme NFP 90-306. Elle indique que les barrières de protection de piscine doivent être infranchissables surtout pour un enfant moins de 5 ans. De ce fait, la barrière doit avoir une hauteur de 1.10 m au dessus du point d’appui le plus haut de votre bassin.

Toujours sur les normes de barrières de piscine, il faut aussi que la clôture de sécurité et le système de verrouillage résistent à toutes les agressions comme les actions d’un enfant (sans provoquer de blessure). En prenant en compte cette norme, vous pouvez être certain que les utilisateurs de votre piscine ne s’exposent pas aux dangers.

Le choix d’une barrière de piscine

Il existe différents types de barrières de piscine. Dans la liste, on y trouve la barrière de piscine amovible ainsi que le modèle de barrière fixe. Pour les modèles amovibles, ils sont démontables et permettent de libérer le contour de votre piscine en cas de besoin. La barrière de piscine fixe quant à elle est solide donc ne peut pas se détacher de votre bassin. Ainsi, elle offre plus de protection pour les utilisateurs surtout pour les enfants de bas âges qui veulent se baigner. Si possible, opter pour les modèles de barrières fixes, ils sont plus fiables.

Qui contacter pour la pose d’une barrière d’escalier ?

La mise en place d’une barrière d’escalier permet de minimiser les risques de chute au niveau de cette structure. La barrière est généralement utilisée par les ménages qui ont des enfants en bas âge, des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées. Mais elle est également installée dans les locaux commerciaux où les flux de visiteurs ne peuvent pas toujours être maitrisés. Ce qui implique que l’installation doit être réalisée par un professionnel capable de respecter les normes qui encadrent ce genre d’élément de sécurité. Voyons qui peut effectuer cette mission.

La barrière d’escalier : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une structure placée sur le rebord des escaliers comme pour le cas des rampes et du garde-corps. Cette pièce est donc à la fois un élément de sécurité et de décoration pour l’escalier. Son installation est fortement recommandée si vous avez des enfants en bas âge dans la maison, mais c’est aussi le cas pour les séniors et les personnes à mobilité réduite. Sa présence permet d’accroitre le niveau de sécurité lors de la montée et de la descente. Le risque de danger est donc considérablement limité et l’utilisation de l’escalier devient plus confortable.

Actuellement, il existe nombre de types de barrières d’escalier, mais c’est en fonction de vos besoins que vous devez choisir la vôtre. Ce qui implique que vous devez élaborer des critères de choix stricts avant de procéder à l’achat. Toutefois, il est possible de faire une demande de barrière d’escalier sur mesure si les modèles vendus sur le commerce ne conviennent pas à votre situation.

La présence de normes

Comme pour le cas de tous les éléments constituant un escalier, la barrière est également soumise à des normes très strictes. Effectivement, puisqu’il s’agit d’une structure dont le rôle principal est d’établir la sécurité, les règles à respecter pour son installation sont nombreuses. C’est justement la raison pour laquelle l’intervention d’un professionnel est obligatoire pour sa mise en place. Un amateur ne serait pas capable d’appliquer convenablement ces règles. Et cela peut engendrer des pénalisations si par malheur un accident survient au niveau de la barrière. Qui plus est, en engageant un expert, vous aurez aussi l’occasion de recevoir des conseils sur la façon d’utiliser correctement la barrière d’escalier.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les normes, il est préférable d’effectuer une investigation profonde à ce sujet parce que les détails devront être bien assimilés afin de les respecter.

Qui contacter ?

Pour réaliser la pose, il est possible de faire appel au menuisier qui a conçu votre escalier, s’il s’agit d’un escalier sur mesure. En revanche, dans le cas où la barrière est ajoutée à l’escalier bien après son achat, il est fort possible que vous soyez amené à trouver un autre professionnel pour assurer le montage. C’est également le cas pour les escaliers en kit. Donc, il est impératif de lancer un appel ou de réaliser une recherche afin de trouver le meilleur professionnel. Comparez alors les services délivrés par les artisans de votre région et sélectionnez celui qui se rapproche le plus de vos exigences.

Choisir des barrières de piscine fiables pour garantir une sécurité optimale

Quand la piscine est inutilisée, cette zone devient une source de danger, surtout pour les enfants et les animaux domestiques. Pour éviter toute noyade, une piscine doit être protégée par une barrière. De toute façon, la mise en place de garde-corps pour piscine est encouragée par l’État. Pourtant, compte tenu des nombreux modèles qui inondent le marché, il n’est pas toujours facile de choisir le bon. Voilà pourquoi dans ce présent article, nous allons vous offrir nos astuces pour bien choisir la barrière de piscine fiable afin d’assurer une bonne sécurité.

Les différents types de barrières de piscine

Il est à noter qu’une barrière de piscine se décline en 2 catégories bien différentes.

· La barrière de piscine amovible qui comme son nom l’indique est un modèle démontable. Ce type a l’avantage d’être facile à mettre en place. Elle s’utilise de manière saisonnière. Une fois que le bassin est utilisé, vous pouvez le démonter facilement.

· La barrière de bassin fixe qui a la particularité d’être solide. Comme son nom l’indique, elle ne peut plus se détacher de son emplacement. Ce type de barrière est connu pour offrir une sécurité complète du bassin.

Pour choisir entre les 2, il est important de prendre en compte vos besoins et vos attentes. Pourtant, sachez que l’une comme l’autre, ces barrières ont pour unique rôle, c’est de protéger la piscine.

Barrière de piscine, quelles sont les normes à respecter ?

Comme une barrière de piscine assure une bonne sécurité de ses utilisateurs, des normes sont à respecter. Selon la norme de sécurité NF p 90-306, il faut que la hauteur de cette installation mesure d’au moins 1.20m. Bannissez donc tous les modèles ayant une hauteur inférieure à ce chiffre. Aussi, notez que la garde sol doit avoir une mensuration d’au moins 25 mm. Si vous avez été séduit par des modèles à barreaux, assurez que ceux-ci s’espacent d’au moins 1.02m. Privilégiez les barrières ayant 2 systèmes de verrouillage. Celle-ci doit être solidement fixée et lisse. Pour finir, assurez qu’il y ait une espace pour se circuler entre la piscine et la barrière.

Quel matériau choisir pour sa barrière de piscine ?

Une barrière pour piscine existe en de nombreux matériaux. Pour commencer, il y a le fer forgé qui est le plus courant. Disponible en de nombreux coloris, une barrière en fer forgé présente l’avantage d’être solide. Effectivement, ce matériau est réputé pour résister parfaitement aux intempéries. Ensuite, il y a la barrière en bois qui est très appréciée pour son aspect traditionnel. Comme pour le fer forgé, le bois peut parfaitement accueillir de la peinture. À part le bois, vous avez le verre qui est à privilégier pour apporter une touche de modernité à son habitation. Design, ce matériau vous permet également de surveiller de loin votre bassin. Il y aussi des barrières conçues avec de métal qui sont réputées pour leur robustesse.

Certes, vous savez désormais comment choisir votre barrière de sécurité pour piscine. Si vous avez du doute, il est important de faire recours à un professionnel.